Notre pédagogie

"L' Ecole du dragon " se propose de faire découvrir la peinture tch'an et sumi-e et d'en accompagner la progression auprès des élèves par un enseignement direct et adapté.

En effet, pour un élève, quelque soit son niveau d'expérience (techniques graphiques, peinture à l'huile, aquarelle, ...) ou de connaissances en art les styles tch'an et sumi-e nécessitent un apprentissage totalement différent. Car en plus des techniques propres à l'encre de Chine, l'approche du sumi-e demande :

- un savoir être au-delà du savoir faire;
- l'élaboration d'une synthèse harmonieuse entre notre culture occidentale et la   pensée asiatique, berceau de cet art;

- l'exercice de la modestie et d'une exigence croissante.

Pour permettre de réaliser ses objectifs, l' Ecole du dragon se donne les moyens d'accompagner les élèves pour :

- adapter les difficultés par étapes de façon progressive et traditionnelle;
- favoriser en même temps leur autonomie;
- diffuser un enseignement réunissant la compétence technique, le sens    esthétique voire l'éveil d'une sensibilité spirituelle.

L’état d’esprit

Notre pédagogie n’est pas uniquement basée sur les nombreux aspects techniques ou esthétiques mais aussi et surtout sur l’acquisition de ‘‘l’état d’esprit’’ de cette peinture. Nous souhaitons transmettre à des occidentaux les 3 valeurs de la peinture tch’an et sumi-e:

aisance, force et humilité.

Dans cet esprit, nous sommes tous des étudiants et suivons les Ecoles classiques d’appréciation des peintures selon les six critères de Xi-He (voir rubrique « tradition et technique» dans peinture » ).

Pour l’essentiel le peintre - étudiant apprend à découvrir sa propre force intérieure en même temps que sa souplesse de pensée. Il découvre l’énergie douce de la patience en même temps que la détermination et l’assurance de son geste.

Enfin, il progresse dans la simplicité et se laisse peu à peu transformer par la beauté de ce qu’il réalise.

Les étudiants sont progressivement répartis par niveau de compétence et d’ancienneté, chacun est invité à exécuter les techniques proposées, et le plus souvent démontrées, correspondants à son niveau.

cours de peinture tchan et sumie

Les grandes Ecoles de l’Orient

Aujourd’hui, et malgré des peintures ''stéréotypées'' proposées aux touristes, l’Art de la calligraphie et de la peinture à l'encre puise encore ses sources dans son immense histoire et demeure très vivant.

Dans ses grandes E coles, cet Art continue de proposer une démarche à plusieurs niveaux : technique, esthétique, philosophique, et parfois spirituel ou initiatique en suivant le travail d'un maître ou d'un expert appelé 'trésor vivant' au Japon.

Robert Faure rappelle que dans le cadre de l'Académie des Beaux Arts de Hangzhou en Chine, il faut consacrer 3 années d'étude de pure calligraphie et 4 années de spécialisation en peinture pour être diplômé‚ de l'Académie et prétendre exercer.

Sans vouloir atteindre un tel niveau d'exigence qui nécessiterait d'investir plusieurs années de sa vie quotidienne, l' Ecole du dragon propose une formation basée sur l'expérience de 20 ans de pédagogie, d'échanges avec des peintres et calligraphes asiatiques et occidentaux dans un programme étalé et accompagné sur 9 étapes précises.

Ce programme, réparti sur plusieurs années au gré des étudiants et élèves, a le mérite d'être adapté à notre compréhension et à nos pratiques occidentales.

Il balise progressivement les progrès technique de chacun en allant du plus simple au plus complexe sans oublier l'approfondissement de l'histoire des civilisations qui ont amené cet art tch'an et sumi-e à ses sommets de perfection.

Pédagogie Ecole du Dragon

Apprendre

Pour débuter il n’est pas nécessaire de savoir dessiner ou peindre mais d’accepter d’être suivi dans les exercices de tracé de simples traits qui permettent d’apprendre l’aisance et la fermeté du trait par une bonne tenue du pinceau. Peu à peu le souffle et la respiration accompagnent la dextérité du geste ainsi que la participation plus complète du corps.

Enfin nous faisons aborder les 4 sujets de base dans la plupart des Ecoles traditionnelles que l’on appelle les ‘‘4 gentilshommes’’ : Orchidées, chrysanthèmes, fleurs de prunier et bambous. Ces 4 sujets permettent d’acquérir les techniques et attitudes de base pour accéder aux sujets plus élaborés tels que l’infinie variété des paysages.

L'apprentissage du geste sans peur, sans retouches, suppose un arrangement intérieur, une mise en paix, un goût de la richesse de l'unique instant où l’apprenti reçoit la puissance d'un élan créateur.
La peinture n'apporte pas forcément quelque chose en plus, mais nous fait don de quelque chose en moins. Moins de lourdeur, moins d'indifférence dans nos pupilles, moins d'orgueil dans nos éphémères réussites.
Elle révèle depuis des siècles d'admirables prophètes de la beauté.

Enter Site Art Zen Haut de page | Home page | plan | Mentions légales Entrée du site Art Zen